Historique

Italy

1. Alberto Bettiol

Denmark

2. Kasper Asgreen

Norway

3. Alexander Kristoff

  • Netherlands
    4. Mathieu van der Poel
  • Germany
    5. Nils Politt
  • Australia
    6. Michael Matthews
  • Belgium
    7. Oliver Naesen
  • Spain
    8. Alejandro Valverde
  • Belgium
    9. Tiesj Benoot
  • Belgium
    10. Greg Van Avermaet
  • Slovakia
    11. Peter Sagan
  • Belgium
    12. Jens Keukeleire
  • Belgium
    13. Dries Van Gestel
  • Belgium
    14. Wout Van Aert
  • Netherlands
    15. Sebastian Langeveld
Year 11 22 33
2019
IT
Alberto Bettiol
DK
Kasper Asgreen
NO
Alexander Kristoff
2018
NL
Niki Terpstra
DK
Mads Pedersen
BE
Philippe Gilbert
2017
BE
Philippe Gilbert
BE
Greg Van Avermaet
NL
Niki Terpstra
2016
SK
Peter Sagan
CH
Fabian Cancellara
BE
Sep Vanmarcke
2015
NO
Alexander Kristoff
NL
Niki Terpstra
BE
Greg Van Avermaet
2014
CH
Fabian Cancellara
BE
Greg Van Avermaet
BE
Sep Vanmarcke
2013
CH
Fabian Cancellara
SK
Peter Sagan
BE
Jurgen Roelandts
2012
BE
Tom Boonen
IT
Filippo Pozzato
IT
Alessandro Ballan
2011
BE
Nick Nuyens
FR
Sylvain Chavanel
CH
Fabian Cancellara
2010
CH
Fabian Cancellara
BE
Tom Boonen
BE
Philippe Gilbert
2009
BE
Stijn Devolder
DE
Heinrich Haussler
BE
Philippe Gilbert
2008
BE
Stijn Devolder
BE
Nick Nuyens
ES
Juan-Antonio Flecha
2007
IT
Alessandro Ballan
BE
Leif Hoste
IT
Luca Paolini
2006
BE
Tom Boonen
BE
Leif Hoste
US
George Hincapie
2005
BE
Tom Boonen
DE
Andreas Klier
BE
Peter Van Petegem
2004
DE
Steffen Wesemann
BE
Leif Hoste
BE
Dave Bruylandts
2003
BE
Peter Van Petegem
BE
Frank Vandenbroucke
AU
Stuart O'Grady
2002
IT
Andrea Tafi
BE
Johan Museeuw
BE
Peter Van Petegem
2001
IT
Gianluca Bortolami
NL
Erik Dekker
IT
Denis Zanette
2000
BE
Andrei Tchmil
IT
Dario Pieri
LV
Romans Vainsteins
1999
BE
Peter Van Peteghem
BE
Frank Vandenbroucke
BE
Johan Museeuw
1998
BE
Johan Museeuw
IT
Stefano Zanini
BE
Andrei Tchmil
1997
DK
Rolf Sörensen
FR
Frédéric Moncassin
IT
Franco Ballerini
1996
IT
Michele Bartoli
IT
Fabio Baldato
BE
Johan Museeuw
1995
BE
Johan Museeuw
IT
Fabio Baldato
BE
Andrei Tchmil
1994
IT
Gianni Bugno
BE
Johan Museeuw
BE
Andrei Tchmil
1993
BE
Johan Museeuw
NL
Frans Maassen
IT
Dario Bottaro
1992
FR
Jacky Durand
CH
Thomas Wegmüller
BE
Edwig Van Hooydonck
1991
BE
Edwig Van Hooydonck
BE
Johan Museeuw
DK
Rolf Sörensen
1990
IT
Moreno Argentin
BE
Rudy Dhaenens
NL
John Talen
1989
BE
Edwig Van Hooydonck
BE
Herman Frison
NO
Dag-Otto Lauritzen
1988
BE
Eddy Planckaert
AU
Phil Anderson
NL
Adrie van der Poel
1987
BE
Claude Criquielion
IE
Sean Kelly
BE
Eric Vanderaerden
1986
NL
Adrie van der Poel
IE
Sean Kelly
BE
Jean-Philippe Vandenbrande
1985
BE
Eric Vanderaerden
AU
Phil Anderson
NL
Hennie Kuiper
1984
NL
Johan Lammerts
IE
Sean Kelly
BE
Jean-Luc Vandenbroucke
1983
NL
Jan Raas
BE
Ludo Peeters
BE
Marc Sergeant
1982
BE
René Martens
BE
Eddy Planckaert
BE
Rudy Pevenage
1981
NL
Hennie Kuiper
NL
Frits Pirard
NL
Jan Raas
1980
BE
Michel Pollentier
IT
Francesco Moser
NL
Jan Raas
1979
NL
Jan Raas
BE
Marc Demeyer
BE
Daniel Willems
1978
BE
Walter Godefroot
BE
Michel Pollentier
DE
Gregor Braun
1977
BE
Roger De Vlaeminck
BE
Walter Godefroot
NL
Jan Raas
1976
BE
Walter Planckaert
IT
Francesco Moser
BE
Marc Demeyer
1975
BE
Eddy Merckx
BE
Frans Verbeeck
BE
Marc Demeyer
1974
NL
Cees Bal
BE
Frans Verbeeck
BE
Eddy Merckx
1973
BE
Eric Leman
BE
Freddy Martens
BE
Eddy Merckx
1972
BE
Eric Leman
BE
André Dierickx
BE
Frans Verbeeck
1971
NL
Evert Dolman
BE
Frans Kerremans
FR
Cyrille Guimard
1970
BE
Eric Leman
BE
Walter Godefroot
BE
Eddy Merckx
1969
BE
Eddy Merckx
IT
Felice Gimondi
IT
Marino Basso
1968
BE
Walter Godefroot
DE
Rudi Altig
NL
Jan Janssen
1967
IT
Dino Zandegu
BE
Noël Foré
BE
Eddy Merckx
1966
BE
Edward Sels
IT
Adriano Durante
BE
Georges Vandenberghe
1965
NL
Jo de Roo
BE
Edward Sels
BE
Georges Vanconingsloo
1964
DE
Rudi Altig
BE
Benoni Beheyt
NL
Jo de Roo
1963
BE
Noël Foré
BE
Frans Melckenbeeck
GB
Tom Simpson
1962
BE
Rik Van Looy
BE
Michel Van Aerde
BE
Norbert Kerckhove
1961
GB
Tom Simpson
IT
Nino Defilippis
NL
Jo De Haan
1960
BE
Arthur Decabooter
FR
Jean Graczyk
BE
Rik Van Looy
1959
BE
Rik Van Looy
BE
Frans Schoubben
BE
Gilbert Desmet
1958
BE
Germain Derycke
BE
Willy Truye
IT
Angelo Conterno
1957
BE
Fred De Bruyne
BE
Jef Planckaert
BE
Norbert Kerckhove
1956
FR
Jean Forestier
BE
Stan Ockers
BE
Leon Van Daele
1955
FR
Louison Bobet
CH
Hugo Koblet
BE
Rik Van Steenbergen
1954
BE
Raymond Impanis
FR
François Mahé
BE
Alfons Van Den Brande
1953
NL
Wim Van Est
BE
Désiré Keteleer
FR
Bernard Gauthier
1952
BE
Roger Decock
IT
Loretto Petrucci
BE
Briek Schotte
1951
IT
Fiorenzo Magni
FR
Bernard Gauthier
IT
Attilio Redolfi
1950
IT
Fiorenzo Magni
BE
Briek Schotte
FR
Louis Caput
1949
IT
Fiorenzo Magni
BE
Valère Ollivier
BE
Briek Schotte
1948
BE
Briek Schotte
BE
Albert Ramon
BE
Marcel Rijckaert
1947
BE
Emiel Faignaert
BE
Roger Desmet
BE
Rik Renders
1946
BE
Rik Van Steenbergen
FR
Louis Thiétard
BE
Briek Schotte
1945
BE
Sylvain Grysolle
BE
Albert Sercu
BE
Jef Moerenhout
1944
BE
Rik Van Steenbergen
BE
Briek Schotte
BE
Jef Moerenhout
1943
BE
Achiel Buysse
BE
Albert Sercu
BE
Camille Beeckman
1942
BE
Briek Schotte
BE
Georges Claes
BE
Robert Van Eenaeme
1941
BE
Achiel Buysse
BE
Gustaaf Van Overloop
BE
Odiel Van Den Meersschaut
1940
BE
Achiel Buysse
BE
Georges Christiaens
BE
Briek Schotte
1939
BE
Karel Kaers
BE
Romain Maes
BE
Edward Vissers
1938
BE
Edgard De Caluwe
BE
Sylvère Maes
BE
Marcel Kint
1937
BE
Michel D'Hooghe
BE
Hubert Deltour
BE
Louis Hardiquest
1936
BE
Louis Hardiquest
BE
Edgard De Caluwé
BE
François Neuville
1935
BE
Louis Duerloo
BE
Eloi Meulenberg
BE
Cornelius Leemans
1934
BE
Gaston Rebry
BE
Alfons Schepers
BE
Felicien Vervaecke
1933
BE
Alfons Schepers
BE
Leon Tommies
BE
Romain Gijssels
1932
BE
Romain Gijssels
BE
Alfons Deloor
BE
Alfred Hamerlynck
1931
BE
Romain Gijssels
NL
Cesar Bogaert
BE
Jean Aerts
1930
BE
Frans Bonduel
BE
Aimé Dossche
BE
Emile Joly
1929
BE
Jef Dervaes
BE
Georges Ronsse
BE
Alfred Hamerlynck
1928
BE
Jan Mertens
BE
August Mortelmans
BE
Louis Delannoy
1927
BE
Gerard Debaets
BE
Gustaaf Van Slembroeck
BE
Maurice De Waele
1926
BE
Denis Verschueren
BE
Gustaaf Van Slembroeck
BE
Raymond De Corte
1925
BE
Julien Delbecque
BE
Joseph Pe
BE
Hector Martin
1924
BE
Gerard Debaets
BE
René Vermandel
BE
Félix Sellier
1923
CH
Heiri Suter
BE
Charles Deruyter
BE
Albert Dejonghe
1922
BE
Léon Devos
FR
Jean Brunier
FR
Francis Pélissier
1921
BE
René Vermandel
BE
Jules Van Hevel
BE
Louis Budts
1920
BE
Jules Van Hevel
BE
Albert Dejonghe
BE
Fons Van Hecke
1919
BE
Henri Van Lerberghe
BE
Léon Buysse
BE
Jules Van Hevel
1918
Niet verreden
Niet verreden
Niet verreden
1917
Niet verreden
Niet verreden
Niet verreden
1916
Niet verreden
Niet verreden
Niet verreden
1915
Niet verreden
Niet verreden
Niet verreden
1914
BE
Marcel Buysse
BE
Henri Van Lerberghe
BE
Pierre Van De Velde
1913
BE
Paul Deman
BE
Joseph Van Daele
BE
Victor Doms

3 avril 1994: l’Italien Gianni Bugno bat Museeuw dans un sprint à deux. De 7 (sept!) millimètres. 1996: Museeuw termine troisième après des problèmes de roue arrière qui se met à frotter en plein final. 1997: Museeuw est fauché en pleine course par Bruno Boscardin. On en oublierait presque que Museeuw s’est imposé par trois fois dans la “Plus belle course de Flandre”. Imaginez qu’il ait engrangé quatre, cinq, voire six victoires? Dans ce cas, on aurait déjà érigé une statue dans la Ronde-van-Vlaanderenstraat à l’effigie de Johan Museeuw.

Boonen âgé d’à peine 24 ans remporte son premier Tour des Flandres, le début d’une année de rêve. Une semaine plus tard, il réalise le doublé en s’imposant à Paris-Roubaix, et plus tard cette année, il remporte deux étapes dans le Tour et surtout, il est couronné champion du monde à Madrid. La "malédiction du maillot arc-en-ciel" n’a aucune emprise sur Boonen. Début 2006, il collectionne les victoires et c’est en grand favori qu’il prend le départ du Tour des Flandres. Son équipe contrôle parfaitement la course, et lorsque Leif Hoste démarre sur le Valkenberg,  Boonen se met dans sa roue. Dans un sprint à deux, Hoste – beaucoup plus lent – n’a aucune chance contre Boonen, qui remporte le Ronde dans le maillot de champion du monde. Un moment phare de sa superbe carrière. 

 

Au cours des années suivantes, Boonen ne parvient pas à s’imposer, par deux fois il voit son coéquipier Stijn Devolder gagner depuis la deuxième ligne. Ce ne sont pas les années les plus heureuses pour la "Bombe de Balen", suite à un scandale d’accusation de consommation de cocaïne et de nombreux pépins physiques, beaucoup le voient déjà fini. Certainement lorsqu’un impressionnant Fabian Cancellara distance Boonen en 2010 sur le Mur de Grammont. Mais Boonen reviendra, et se couronne en 2012 roi de l’avant-saison. Il est le premier coureur à remporter un Tour des Flandres totalement revisité. À l’issue d’un Ronde épuisant, avec trois passages sur le Oude Kwaremont et le Paterberg, il bat à Audenarde les Italiens Ballan et Pozzato au sprint.

En 2010, Fabian Cancellara (Wohlen bei Bern, 18 mars 1981) annonce longtemps à l’avance qu’il considère le Tour des Flandres comme son objectif principal pour 2010. Le Suisse tient parole et bat Tom Boonen dans un homme contre homme et franchit finalement la ligne d’arrivée en solitaire. Sa victoire trois ans plus tard sera au moins aussi imposante: il dépose deux de ses compagnons d’échappée, Peter Sagan et Jürgen Roelandts sur le Paterberg. En 2014, ce sera pour la troisième fois bingo pour Cancellara. Cette fois, plus en solo, mais à l’issue d’un somptueux sprint dans lequel il bat Greg Van Avermaet, Sep Vanmarcke et Stijn Vandenbergh. Il devint ainsi provisoirement le dernier co-recordman du Tour des Flandres.

Cela pourrait être une bonne question de quiz: 'Qui a, tout comme Achiel Buysse et Fiorenzo Magni, remporté trois fois le Tour des Flandres?'. Le connaisseur que vous êtes dégainera sans tarder le nom d’Eric Leman. Malheureusement pour l’ex-coureur de Lendelede, depuis 1998, il a dû céder son titre de plus jeune coureur ayant remporté trois fois le Ronde à Johan Museeuw. Mais quoi qu’il en soit, il reste en bonne compagnie et Leman a toutes les raisons d’être fier de ses performances dans la plus belle classique flamande. Il n’a volé aucune de ses victoires. Il suffit de poser la question à Merckx, car personne d’autre que le Cannibale dut par trois fois s’avouer vaincu contre l’explosif Leman à l’issue d’un Tour des Flandres mouvementé."

Achiel Buysse (Lochristi, 20 décembre 1918 – Wetteren, 23 juillet 1984) devient après sa victoire en 1943 le premier recordman avec trois victoires dans le Tour des Flandres. Du fait de la Seconde Guerre Mondiale, à l’époque, pratiquement seuls des Belges prenaient le départ, mais le plateau belge n’était pas des moindres, loin s’en faut. Dans ces circonstances, Achiel Buysse est parvenu par trois fois à remporter le Tour des Flandres. Lors de sa première victoire dans sa ville de Wetteren en 1940, il démarre sur le Kwaremont et arrive détaché sur les pavés de la Jan Broeckaertlaan. Un an plus tard, il l’emporte à nouveau à Wetteren, cette fois-ci au sprint. Wetteren était sans dessus-dessous. Deux ans plus tard, Buysse allait réitérer ce tour de force à Gand. Achiel Buysse est décédé à l’âge de 65 ans des suites d’une rupture d’anévrisme.

L’Italien Fiorenzo Magni (Vaiano, 7 décembre 1920 – Monticello Brianza, 19 octobre 2012) remporte en 1949 sa première victoire dans le Tour des Flandres, au sprint, au terme d’une course de 260 kilomètres. Il précède Briek Schotte et Valère Olivier et devient ainsi le second vainqueur étranger du Tour des Flandres. L’année suivante, le Mur de Grammont est pour la première fois intégré au parcours du Tour des Flandres. Et c’est là que Magni place son démarrage décisif pour filer en solitaire vers la victoire. Au terme d’une épreuve particulièrement éprouvante, il a plus de deux minutes d’avance sur son premier poursuivant, Briek Schotte. En 1951, il signe une performance unique dans l’histoire du Tour des Flandres: Magni est jusqu’à ce jour le seul coureur à être parvenu à remporter la plus belle course de Flandre trois fois d’affilée. Cette performance lui valut le surnom de “Lion des Flandres”. Fiorenzo Magni décède en 2012 à l’âge de 91 ans.